Organisation et Organigramme


Organisation de la direction de la pharmacie, du médicament et plantes médicinales        

La direction de la pharmacie, médicaments et plantes médicinales comprend six divisions et seize bureaux :

  • La Division de Gestion du Médicament
  • La Division de la Pharmacie
  • La Division des substances stupéfiantes, psychotropes et dangereuses ;
  • La Division des produits vétérinaires, phytopharmaceutiques, cosmétiques et diététiques ;
  • La Division d’Assurance et Contrôle de la qualité des médicaments ;
  • La Division de la promotion des plantes médicinales.

Du Directeur de la DPM   

Le directeur de la DPM est chargé de coordonner, d’animer et de superviser toutes les activités de la DPM.

Son cabinet comprend un Secrétaire et un bureau chargé du calcul des taxes administratives et de ressources financières et matérielles.

De la division de la Gestion de médicaments      

La division de la gestion des médicaments est chargée de tout le processus d’homologation des médicaments en s’appuyant sur des commissions spécialisées.

Elle s’occupe de :

  • L’enregistrement, la certification et l’octroi des autorisations de mise sur le marché (AMM). Son secrétaire assure l’archivage et l’informatisation des données générées par tout le processus d’homologation.
  • La promotion du médicament essentiel générique MEG, l’approvisionnement et de la production locale, ainsi que la tarification des médicaments.
  • La définition de la politique et la mise en œuvre du programme d’approvisionnement en médicaments.

Elle comprend  3 bureaux :

  • Production locale des médicaments.
  • Enregistrement, certification et autorisation de mise sur le marché.
  • Approvisionnement et promotion des médicaments essentiels génériques.

 

Chaque bureau est subdivisé en cellules.

 

De la Division de la Pharmacie 

La Division de la pharmacie est chargée des fonctions suivantes :

  • Inspection pharmaceutique et législation.
  • Contrôle de la publicité et de la promotion sur les médicaments.
  • Octroi des autorisations d’exercice aux pharmacies ouvertes au public, aux grossistes répartiteurs, aux unités de production des médicaments et autres agences de promotion des produits pharmaceutiques.

L’inspection pharmaceutique porte essentiellement sur les « Bonnes Pratique » à savoir :

  • Les Bonnes Pratiques de fabrication (BPF) pour les laboratoires de fabrication et unités de production des médicaments ;
  • Les bonnes Pratiques de stockages (BPS) et les bonnes pratiques de distribution(BPD) pour les établissements pharmaceutiques de vente et distribution en gros et au détail  des médicaments ;
  • Les bonnes pratiques cliniques (BPC) pour tout le processus de mise au point et d’essais clinique de nouveaux médicaments.

Les activités d’essais cliniques s’effectuent en collaboration avec le comité national d’éthique  et comportent l’organisation du suivi règlement et l’inspection des sites.

Elle comprend 2 bureaux :

  1. Inspection et contrôle de l’exercice de la pharmacie
  1. Législation, statistique et archives.

Chaque bureau est subdivisé en cellules.

  De la Division des substances stupéfiantes, psychotropes et dangereuse

La division des substances stupéfiantes, psychotropes et dangereuse assure le contrôle et suivi de ces substances y compris les radioéléments.

Elle procède à l’estimation des besoins nationaux en ce produits, en évalue la consommation et la conservation, et tient leur statistique en relation avec l’organe international de contrôle des stupéfiant OICS dont elle assure l’application des conventions internationales.

 

 

 

 

La division des substances stupéfiantes s’occupe de :

L’octroi des licences d’importation des stupéfiants, psychotropes et précurseurs chimiques.

  • L’inspection et le contrôle trimestriel ou semestriel auprès des fabricants, importateurs, établissements de vente en gros, officines et formation médicales dans le but d’évaluer l’utilisation des outils de gestion de ces substances conformément à la réglementation en vigueur. 

 

Elle comprend 2 bureaux :

 

  1. Substances stupéfiantes, psychotropes et dangereuses.
  1. Désinfectants, radioéléments et autres toxiques.

Chaque bureau est subdivisé en cellules.

 

De la division des produits vétérinaires, phytopharmaceutiques, cosmétique     

La division des produits vétérinaires, phytopharmaceutiques, cosmétiques et diététique assure toutes les activités de contrôles en rapport avec tous les produits qui rentrent dans cette catégorie.

Elle comprend 2 bureaux :

  1. Produits vétérinaires et phytopharmaceutiques.
  1. Produits cosmétique et diététiques

Chaque bureau est subdivisé en cellules.

De la division d’assurance et contrôle de qualité des médicaments            

La division d’assurance et contrôle de la qualité des médicaments organise et gère les fonctions d’assurance et contrôle de qualité des produits pharmaceutiques.

Elle s’occupe de :

  • La surveillance de la qualité des médicaments mis sur le marché.
  • La pharmacovigilance.
  • La pharmacopée et formulaire thérapeutique national.

Elle s’appuie sur les laboratoires de contrôle de  qualité agréés par le ministère de la santé l’analyse des médicaments.

Elle comprend 4 bureaux :

De la division de la promotion des plantes médicinales  

La division de la promotion des plantes médicinales s’occupe des aspects conceptuels et de la mise en œuvre de la médecine traditionnelle notamment : la classification des plantes médicinales, la pharmacopée traditionnelle et a coordination et l’évaluation de la recherche sur les plantes médicinales.

Elle comprend 3 bureaux :

  1. Classification des plantes médicinales
  2. Pharmacopée traditionnelle.
  3. Coordination   et évaluation de la recherche

Chaque bureau est subdivisé en cellules.